Le chien JACK RUSSELL TERRIER

L'histoire

Le terrier Jack Russell est une race de terriers actifs. Il doit son nom au pasteur John Russell, qui, au cours de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, s'était fait connaître comme éleveur d'une des meilleures lignées de Fox Terriers au Devonshire, en Angleterre.

Le « Parson Jack Russel » tient son nom du révérend John (dit "Jack") Russel. Passionné de chasse au renard et lassé de voir ses parties de chasse interrompues par le retour du renard au terrier, il décida vers 1850 de créer une souche de Fox-terriers, dont le rôle était de harceler le renard au fond de sa tanière, sans le tuer, pour le forcer à en sortir et permettre la poursuite de la chasse.

Dans l'élevage du Jack Russell, les caractéristiques recherchées renvoient toutes à la chasse du renard : sa couleur, sa constitution, son caractère et son intelligence. Le corps est compact, bien proportionné, avec des épaules bien formées, les pattes droites, et le plus important, une poitrine ramassée (qui doit pouvoir être enserrée aisément dans deux mains de taille normale, sur la partie la plus large, derrière les épaules). Le Jack Russell doit avoir une grande souplesse lui conférant une liberté de mouvement optimale sous terre, pour être en mesure de traquer sa proie dans le terrier, dans les galeries les plus étroites. Le renard à ce titre fait office de référence pour le Jack Russell. Le terrier doit pouvoir passer où le renard passe.

Depuis lors deux "variétés" se sont développées : le "Parson Russell Terrier", grand modèle, haut sur membres, carré dans ses proportions, reconnu par la FCI et le Kennel club anglais en 1990 et le "Jack Russell Terrier", petit modèle, bas sur pattes, plus long dans ses proportions, qui était par contre exclu par le standard officiel anglais qui acceptait uniquement le grand modèle. Mais la reconnaissance du « petit Jack » ne tardera pas de faire son apparition : En Australie, pays où la race fut en grande partie développée, le « Jack Russell club d’Australie » a été fondé en 1972. Un groupe d’éleveurs passionnés étaient à l’origine d’importations de Jack Russells de la Grande Bretagne, de leur croisements avec d’autres petits terriers et de l’obtention d’un type de Jack différent du Parson.

La polémique fait rage entre ceux qui affirment qu'il faut séparer « Parson » et « Jack » (Angleterre, Australie) et ceux qui considère qu' il s'agit d'une même race (France). Certes « Parson » et « Jack » diffèrent par la taille mais des chiens appartenant à ces deux variétés peuvent coexister dans une même portée de chiots. Chez les chiens élevé dans un esprit d'une séparation des deux variétés, des défauts physiques apparaissent. Pour améliorer ces défauts et conserver les qualités des deux variétés, il est justifié de pouvoir les croiser. Ces chiens ont le même capital génétique mais diffèrent par leur taille. Ainsi c'est à l'age d'un an que la variété du chien est définie. Ces chiens qui ont les mêmes proportions de la tête, le même port d'oreille, la même pigmentation, la même robe, les mêmes aplombs, le même tour de poitrine, ne sont pas de « type » différent comme voudraient les voir certains.

Le caractère

Le Jack Russell est un chien fier, hardi et très énergique. Chien de chasse de part son instinct, il fait également un bon compagnon, bien disposé à l'égard des petits enfants. Espiègle et très actif, il a besoin d'exercice.

Le Jack Russell est un chien fier, hardi et énergique, à tout moment il se montre positif, utile, intelligent. Très fidèle, sa première qualité est sa capacité au travail, suivie immédiatement par d' indéniables qualités de compagnon. C'est grâce à son caractère que le Jack est un chien très "en vogue" ces dernières années, surtout en tant que chien de compagnie.

Un petit somme sur un banc rend le Jack Russell aussi satisfait que de sauter sur un renard. Il montre autant d'expertise à la mise à mort d'une chaussette dans votre chambre que celle d'un rat dans la soupente. Ses cabrioles ne lasseront pas de vous amuser, son intelligence vous semblera sans borne, mais son caractère très indépendant pourra parfois vous donner des cheveux blancs.

La personnalité unique du Jack Russell est propre à en séduire plus d'un, mais il convient de faire remarquer que ce chien ne convient pas à tout le monde. Tous ceux qui se sentent attirés par cette race doivent bien comprendre que ces petits chiens ont d'énormes besoins de mouvement et de compagnie humaine. La vie en ville, en appartement, ou dans un cadre paisible est peu adaptée aux penchants naturels du Jack Russell. Il est essentiel d'être en mesure de lui donner suffisamment d' exercices corporels, d'occasions de manifester sa brillante intelligence et de contacts humains. Ces chiens s'adaptent à n'importe quel environnement mais il ne faut jamais perdre de vue qu'ils ont été élevés avant tout comme chiens de chasse.

L'activité et l'exercice sont donc essentiels pour le Jack Russell. Il ne faut cependant jamais le laisser courir seul en liberté, même dans les lieux les plus reculés. Le Jack Russell demeure avant tout un chien de chasse, et il saisira la première occasion pour creuser et partir en chasse, quelle que soit sa proie. Même si le Jack Russell "de compagnie" ne chasse pas, l'instinct de poursuivre des proies est très vif dans son âme et dans ses gênes.

Le Jack Russell peut pourtant se révéler un animal domestique merveilleux pour toute la famille et il fait très bon ménage avec les enfants qui savent se comporter avec lui. L'une des qualités les plus surprenantes du Jack Russell est cependant son caractère affectueux et amical. Il est spécialement bien disposé à l'égard des petits enfants.

Les commentaires sont fermés.