Le chien WEST HIGHLAND WHITE TERRIER

L'histoire

Le West Highland White Terrier est originaire de la région montagneuse située à l'ouest de l'Ecosse, le colonel E.D. Malcolm de Poltalloch chasseur passionné, ayant tué par méprise son terrier préféré, le confondant avec un renard, décida alors de sélectionner des terriers à la robe blanche.

Sa première apparition remonte aux romains, on retrouve ensuite sa trace en 1600 à la cours de Jacque Ier d'Angleterre. Comme le précise son nom, le West Highland White Terrier est originaire de la région montagneuse située à l'ouest de l'Ecosse, il serait une variété du Cairn Terrier à robe blanche qui fut sélectionné au XIXème siècle par une famille d'éleveurs, Malcolm de Poltalloch, puis par le colonel Malcolm, qui fixa la couleur blanche.

Sa forme actuelle est due à un accident de chasse ! Le colonel E.D. Malcolm de Poltalloch chasseur passionné, tua par méprise son terrier préféré, le confondant avec un renard dans les broussailles. Cynophile passionné, il décida alors de sélectionner des terriers à la robe blanche. Nous sommes alors en 1870-1880, période en pleine expansion de la cynophilie en Angleterre. Le succès fut presque immédiat mais il fallut attendre 1907 pour voir la race officiellement consacrée par le Kennel Club, premier Club de race. Devenu à la mode, il est aujourd'hui très répandu.

Le caractère

Chien de chasse ou de compagnie, rustique, vif, courageux, très indépendant, affectueux, gai, ami des enfants, malin et facétieux, bon gardien, redoutable chasseur de renards, blaireaux, et autres nuisibles...

Chien de chasse ou de compagnie, rustique, vif, courageux, très indépendant, têtu, il a du caractère. Le Westie est extrêmement affectueux, gai, ami des enfants, c'est un agréable compagnon. Il est aussi très "pot de colle" mais avec discrétion. Il aime sa famille, sans préférence particulière pour un des membres. Il est bon gardien qui alerte au moindre bruit suspect. C'est un redoutable chasseur de renards, blaireaux, et autres nuisibles. Par contre, il fait la fête à tout le monde et pourrait suivre des inconnus car il est très sociable, c’est là son seul défaut !

Le West Highland Terrier s'adapte bien à la vie en appartement à condition de lui procurer de longues promenades. Brossage quotidien. Le maintien de la blancheur de sa robe exige des soins réguliers.

Ce n’est pas pour autant un chien soumis bien au contraire. Le chiot, dès son arrivée, dans son nouveau foyer, commencera, malgré son jeune âge à vous tester. Il faut donc être très ferme dès le départ et ne pas se laisser attendrir par ses mimiques comiques.

Le westie peut devenir un vrai tyran si son maître n’a pas su l’éduquer . Au contraire bien pris en main, c’est un chien qui écoute bien, qui vous suivra partout.

Le westie est très malin et facétieux. Il fera des pitreries et des tours, mais attention ce n’est pas un chien de cirque, et vous n’obtiendrez rien de lui s’il n’en a pas envie.

Le westie ne doit pas être dressé comme un chien de défense car cela ne correspond pas du tout à son tempérament, et les ordres du style "couché" ou "au pied" le laisseront de glace. C’est un chien qui est "grand dans sa tête". Il n’a absolument peur de rien, ni de personne, les grands chiens ne l’impressionne pas, bien au contraire.

Les commentaires sont fermés.